Porter l'appel à projets ESS annuel

Annuel, l’appel à projets Économie Sociale et Solidaire (ESS) du Grand-Orly Seine Bièvre est un outil d’aide au développement d’initiatives d’utilité sociale sur le territoire. Il a pour objectifs de soutenir le démarrage ou le développement d’activités et d’encourager la coopération entre structures.

ico Chiffres clés 

  • 1

    Organisation annuelle

  • 68 000 €

    Subvention

  • 14

    Structures lauréates en 2020

Un appel à projets ESS : pourquoi ? pour qui ?

Dans le cadre de sa politique de soutien à l’Économie Sociale et Solidaire, Grand-Orly Seine Bièvre lance chaque année un appel à projets ESS afin d’appuyer :

  • le démarrage d’activités favorisant l’emploi local ;
  • le développement ou la consolidation d’activités ;
  • la coopération économique et/ou la mutualisation entre structures.

 

Une enveloppe budgétaire de 68 000 euros est allouée à chaque édition de l’appel à projets ESS du territoire. La subvention de fonctionnement attribuée aux lauréats est plafonnée à 10 000 euros par projet.

Toutes les structures de l’ESS, au sens de la loi de 2014, peuvent soumettre leurs projets. En particulier :

  • les associations ;
  • les coopératives (SCOP, SCIC, CAE) ;
  • les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) et les structures du travail protégé et adapté (ESAT et Entreprises Adaptées) agréées par la Direccte ;
  • les entreprises solidaires d’utilité sociale (ESUS).

Le porteur de projet doit être :

  • une structure ayant une existence juridique à la date du dépôt du dossier ;
  • implanté sur le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre ;
  • le cas échéant, le chef de file d’un groupement de structures majoritairement de l’ESS.

Les projets envoyés pour instruction doivent répondre à 5 critères :

  • un ancrage territorial ;
  • une création et/ou consolidation d’emplois durables ;
  • une utilité sociale et/ou environnementale ;
  • une viabilité socio-économique ;
  • une gouvernance et des dynamiques collectives seront enfin des points d’attention particulière lors de l’instruction des dossiers.

Rétrospective sur l’appel à projets ESS

Chaque année, Grand-Orly Seine Bièvre lance cet appel à projets ESS durant le printemps. La première édition s’est tenue en 2018.

Au total, 26 structures avaient répondu à l’appel à projets ESS en 2018. Les membres du jury ont retenu 9 projets :

  • La création d’une Ressourcerie dans le cadre d’un chantier d’insertion à Orly - Porteur de projet : Association APPROCHE
  • La création d’une coopérative éphémère de jeunesse à Viry-Châtillon - Porteur de projet : Cité Phares
  • Un projet de coopération entre la Cyclofficine et la Ressourcerie La Pagaille, à Ivry-sur-Seine - Porteur de projet : La Cyclofficine
  • La création d’un Tiers-Lieu coopératif de la Culture et du Réemploi sous la forme d’une SCIC à Vitry-sur-Seine - Porteur de projet : La Ressourcerie du Spectacle
  • La création d’une accorderie au sein du Quartier prioritaire de la Politique de la Ville Cité Jardins, à Cachan - Porteur de projet : Les Passeurs de Temps
  • Le soutien et le développement d'initiatives économiques d'utilité sociale à destination des usagers de l'épicerie solidaire à Villeneuve-Saint-Georges - Porteur de projet : Majesty
  • La consolidation de l’activité chantier d’insertion (ACI) «  Production de plateau repas à destination des personnes âgées et en situation de handicap  », à L’Haÿ-les-Roses – Porteur de projet : Association Ohé Service
  • Le déploiement d’un groupement d’employeurs dans les secteurs socio-culturel et sportif - Porteur de projet : Profession Sport et Loisirs
  • La création d'une activité chantier d'insertion (ACI) pour la remise en peinture de logements sociaux, à Choisy-Le-Roi - Porteur de projet : Re-Bondir

Les 3e Assises du développement économique du Grand-Orly Seine Bièvre ont  été l’occasion de la remise des prix aux 6 lauréats de l’appel à projets ESS 2019 :

  • L’association Au fil de l’eau, pour son projet de développement dune nouvelle offre de croisière fluviale à visée touristique, pédagogique et environnementale en Val-de-Marne et à Paris ;
  • Le Collectif Repérages, pour son projet de création dun studio de montage photo, vidéo et post-synchronisation ;
  • L’association Coquelicoop, pour son projet de création dun supermarché coopératif et participatif sous la forme dune SCIC ;
  • L’association Cultures du Coeur 94, pour son projet «  L’expo bavarde, lenvers du décor  » qui permet la découverte de métiers du spectacle à travers la réalisation dun Escape Game ;
  • La Ferme des Meuniers, pour son projet «  Anti-gaspi  » de récupération dinvendus alimentaires et d’organisation dateliers culinaires avec des jeunes précarisés ;
  • La Friperie Solidaire, pour son projet de reprise de la boutique solidaire villejuifoise «  Chic ! On Ressource  ».

Sur 22 dossiers déposés, 14 ont été retenus :

  • L'association Afrique et Espoirs pour son projet d'ouverture d’un restaurant social « le Balazan » dans le cadre d’un chantier d’insertion au sein de la future résidence sociale à Vitry- sur-Seine.
  • BOU’SOL pour son projet d'ouverture d’une boulangerie solidaire « Pain et Partage » en entreprise d’insertion sur le territoire.
  • Les associations CBE Sud 94 et FAIRE pour leur projet « Un PC pour l’emploi » : récupération, reconditionnement et mise à disposition de matériel informatique pour les demandeurs d’emploi.
  • Envie de Lire, le Théâtre el Duende et le Collectif ne Rougissez Pas pour leur projet « En terres de coopération » : organisation de randonnées urbaines pour promouvoir l’histoire des coopératives et de l’ESS sur le territoire.
  • L'association Essonne MobilitéS pour son projet d'ouverture d’un garage solidaire en chantier d’insertion à Savigny-sur-Orge.
  • Les associations Et toi tu fais quoi ?Entre 2A et Zestes Citoyens pour la création d’un lieu coopératif de vie citoyenne à la Ferme de Contin de Paray-Vieille-Poste.
  • IDEA’L pour la création d’une entreprise d’insertion spécialisée dans la logistique de chantier à Ivry-sur-Seine.
  • L'association la Cloche pour son projet de développement du réseau de commerçants solidaire avec les personnes sans domicile, « le Carillon » sur les communes du Kremlin-Bicêtre et de Gentilly.
  • L'association la Cour Cyclette, en partenariat avec le Théâtre El Duende, pour la création de l’agence de voyage à vélo « Ernest Pignon » au sein de la Maison des projets d’Ivry Confluence (la Miroiterie).
  • L'association le Concert Impromptu pour l'organisation d’un parcours artistique et culturel auprès de publics ayant peu ou pas accès à la culture sur les communes d’Ivry-sur-Seine, de Villejuif et de Fresnes.
  • L'association les Bokhalés pour le développement de la cantine solidaire de la Pagaille, à Ivry-sur-Seine.
  • Les Grains de Sel pour son projet d'ouverture d’un supermarché coopératif sous forme de SCIC au Kremlin-Bicêtre.
  • Le foyer socioéducatif Olivier de Serres pour la création d’une mini-entreprise agence d’événementiel au sein du collège Olivier de Serres, pour sensibiliser les élèves aux métiers de l’entreprise ainsi qu’à des thèmes de société.
  • La Friperie Solidaire pour l'implantation d’une activité de réemploi textile et d’une boutique solidaire dans le cadre d’un atelier chantier d’insertion à Choisy-le-Roi.

 

Une attention particulière a été portée aux projets permettant de limiter les impacts socio-économiques de la crise sanitaire sur les publics fragilisés et sur l’activité des structures de l’ESS.